Normandie AeroEspace lance un programme d’envergure sur trois ans, axé sur le déploiement de ses membres à l’international et l’ancrage de l’usine du futur sur le territoire normand

6 juin 2017

Rouen, le 2 juin 2017Normandie AeroEspace tenait un point presse chez l’entreprise ATOS RACKS à Glos ce jeudi 1er juin. L’occasion pour NAE de présenter ses ambitions et actions majeures un an après la signature de son contrat de filière triennal avec la Région, et pour l’ETI ATOS RACKS de présenter ses réalisations phares trois ans après le lancement d’un large plan d’investissements de 8 millions d’euros.

Cap International 2020

Objectif 1 : Se positionner à l’échelle mondiale et identifier de nouveaux leviers de croissance
Si les marchés de la filière aéronautique sont porteurs, la concurrence internationale est intense. Les entreprises doivent pallier à la rationalisation des fournisseurs qui rend difficile les nouveaux référencements.

En terme de déploiement géographique, l’objectif est de passer de l’opportunisme à une démarche internationale construite, tant pour les entreprises déjà actives à l’international mais pouvant intensifier leur déploiement, que pour celles qui ne sont pas actives mais qui en ont le potentiel.

Objectif 2 : Faire de la Recherche Technologie et Innovation (RTI) un levier majeur de compétitivité
Aujourd’hui, 25% des membres NAE sont actifs en RTI. 73% d’entre eux ont une technologie différenciante, 81% ont une stratégie de R&D formalisée et 86% sont prêts à demander un financement européen. Si la nécessité de se différencier par de nouvelles technologies et l’amélioration des technologies maîtrisées est déjà une notion acquise par une majorité, les entreprises doivent néanmoins faire face à une diminution des subventions et une compétition plus forte lors de la sélection.

NAE va donc intensifier ses actions de référencement auprès de la commission européenne et auprès des autres clusters européens via les réseaux EACP, ERDN et ECCP pour renforcer le positionnement de ses membres sur les Appels à Projets.

Pour déployer son plan Cap International 2020, NAE s’appuie sur des financements assurés pour 2017 à 2019, les compétences complémentaires de ses partenaires[1] avec lesquels des actions d’accompagnement individuel à la carte et d’accompagnement collectif ont été élaborées spécifiquement, ainsi que sur sa nouvelle appartenance au réseau européen EACP qui facilite l’accès à 42 clusters européens.

Industrie du Futur en Normandie

Pour les industriels normands, l’amélioration des processus et de la performance industrielle sont des préoccupations majeures qu’ils traitent tous les jours. L’industrie du futur apporte un volet numérique qui permet d’accélérer cette révolution. Leurs attentes : des actions pragmatiques et opérationnelles leur permettant d’accroître la performance de leur production. Les actions mises en place par NAE visent donc des solutions concrètes axées sur l’intégration du numérique dans la production. Articulées autour d’ateliers de sensibilisation aux nouvelles technologies, de partage d’expériences avec les grands industriels normands, l’objectif est de développer un réseau de compétences numériques sur le territoire normand pour faciliter l’intégration des nouvelles technologies dans les PME/ETI de la filière. Ces actions auront pour point d’orgue le financement de 8 projets « Industrie du Futur », permettant à 8 entreprises de réaliser un premier essai rapidement. NAE va s’appuyer pour cela sur son partenaire, l’UIMM Rouen Dieppe, qui ouvre aux entreprises de la filière l’action collective CONECTO[2] avec le soutien financier de la Direccte sur trois ans.

ATOS RACKS, première présence au salon du Bourget et un plan d’investissement de 8 millions d’euros en partie réalisé

ATOS RACKS est un acteur majeur du marché de l’enveloppe pour l’électronique et spécialiste du produit sur mesure (Baies et coffrets, Bacs à cartes et systèmes, Tôlerie fine et découpe à façon). L’entreprise, qui a réalisé un CA
en 2016 de 34 millions d’euros pour un effectif de 386 personnes, déploie depuis 2015 un plan d’investissements sur 4 ans de plus de 8 M€ pour le développement de ses moyens de production. Parmi les objectifs, répondre à la demande croissante d’un marché existant en plein essor : les Data Centers. Référencé chez les grands donneurs d’ordre leaders dans ce domaine, ATOS RACKS a ainsi développé une nouvelle gamme : baies hydro-réfrigérées, modules de refroidissement d’allées, etc…

L’aéronautique représente quant à lui un relais de croissance important, le marché de la tôlerie y étant en pleine expansion, dans le sillage du succès des avionneurs. Ce marché représente en effet en France entre 25 et 30 millions d’euros. Possédant les capacités techniques et industrielles pour servir ce marché, et bénéficiant du soutien de NAE, ATOS RACKS a déployé son référencement auprès des principaux donneurs d’ordres du secteur (Thales, Zodiac, Safran…) et a obtenu en mai 2015 sa certification EN 9100, nécessaire pour les produits aéronautiques embarqués. http://www.atos-racks.com/

Contacts presse NAE
Agence Rouge Safran
Emeline Pauzière – 06 87 76 17 23 / ep@rougesafran.com
Sylvie Narbey – 06 24 74 01 63 / 02 78 71 45 09 / sn@rougesafran.com

Normandie AeroEspace, une filière d’excellence
: Fondé en 1998, Normandie AeroEspace est le réseau normand des acteurs du domaine aéronautique, spatial, défense et sécurité, participant aux grands projets de demain. Présidé par Philippe Eudeline, le réseau NAE, dont le siège est basé sur le Technopôle du Madrillet (Rouen / 76), est présent sur toute la Normandie. Il est aujourd’hui constitué de 138 membres : de grands groupes industriels, de plusieurs aéroports et d’une base militaire, de nombreuses PME et PMI, de différents laboratoires de recherche et d’établissements d’enseignement supérieur. La filière représente globalement plus de 18.000 salariés pour 3 milliards d’Euros de chiffre d’affaires en 2016. www.nae.fr

[1] Gifas, Gigat, Business France, CCI Int’, Astech, Mov’eo, AD Normandie…
[2] Direccte, F2I, Région, UIMM